Avertir le modérateur

23/03/2009

Régionales : Lazaro se lève, mais ne marche pas encore

Lazaro gros.jpg77,5 %. Thierry Lazaro a obtenu le meilleur score de toutes les primaires UMP du pays pour les élections régionales (la totalité des résultats ici). Enfin, plutôt le meilleur score des dix régions qui avaient plus d’un candidat en lice. Le maire de la riante bourgade de Phalempin a donc battu Max-André Pick, conseiller municipal d’opposition de la nettement moins riante ville de Roubaix. Tout est donc plié, Thierry Lazaro serait candidat UMP pour la région Nord-Pas de Calais ? Hé non.

« Arbitrages » Les «primaires» de l’UMP n’ont qu’un rôle consultatif. Les 3.000 votants de ce week end (37% des encartés UMP de la région) ne décident pas tout seuls de l’identité du prochain candidat de droite aux régionales. valerie_letard_reference.jpgL’arbitrage aura lieu à Paris. Où? Quelque part autour de l'Elysée, semblerait-il. Valérie Létard, secrétaire d’Etat chargée de la solidarité, part favorite. L’information circule de-ci, de-là, sans que rien ne soit officiel pour le moment. Les primaires auraient-elles eu lieu pour le sport ? Thierry Lazaro est pourtant considéré comme un fidèle de Sarkozy.


« Je suis fils d’ouvrier, monsieur Brard ! » Ainsi Thierry Lazaro remet-il à sa place, lors de la négociation à l’Assemblée de la «loi TEPA» (plus connue comme le paquet fiscal), le député communiste de Seine-Saint-Denis. Ce chargé de communication, député du Nord depuis 1993 au RPR puis à l’UMP, a pour principe d’opiner à tous les propos du président (voir son interview ici). Né en 1960 à Lille, Thierry Lazaro est relativement jeune, de droite, et décomplexé : «Le fils d’ouvrier sans fortune personnelle que je suis n’a pas de honte à siéger à droite de cet hémicycle !» s’écria-t-il en 2007 sous les applaudissements des députés UMP, comme le rapportent les minutes des débats parlementaires.

Sarkozyste négligé. Cruellement traité de «sans-grade du sarkozysme», aux côtés d’Alain Joyandet et de Thierry Mariani, par le journaliste du Figaro Bruno Jeudy, Thierry Lazaro n’en est pas moins un fidèle, qui cautionne les discours présidentiels, même quand ils s’en prennent à l’Europe. «Le patron, c’est Nicolas Sarkozy, faut pas se voiler la face !» déclarait-il à Mediapart il y a un an.

mere cassez.jpgLeclerc et Cassez. Le bilan parlementaire de Thierry Lazaro n’est pas du plus grand dynamisme. Ses quelques tentatives d’amendements lors de la loi sur le paquet fiscal, pour demander davantage de réductions d'impôts, ont été repoussées. Sa lutte municipale contre l’installation d’un hypermarché à Seclin, « symbole du capitalisme à outrance », infructueuse. Il ne lui reste que sa lutte, assez médiatisée, pour la libération de Florence Cassez, emprisonnée au Mexique pour une sombre histoire d’association de malfaiteurs. Ou encore un coup de publicité dont il se serait bien passé, comme maire de la ville désormais célèbre pour l’intoxication accidentelle au monoxyde de carbone de 65 de ses habitants dans une église.

lazaro.JPGLes copains, les rivaux. Pour ses amis sarkozystes, Thierry Lazaro perpétue la tradition d’hospitalité du Nord. Xavier Bertrand à Arras, Eric Woerth à Valenciennes, ont reçu un accueil des plus chaleureux. Il a moins de mansuétude pour le secrétaire général de l’UMP, Patrick Devedjian. «On attend d’un secrétaire général d’avoir une ligne clairement définie», lui reproche-t-il dans un article de Mediapart. Sébastien Huyghe, un autre député du Nord, avait commis la faute de se présenter à sa place aux municipales de Lille. Mais une inimitié politique ne suffit pas à lui faire remettre en cause sa discipline partisane. Il semblerait donc que Valérie Létard n’ait pas beaucoup de souci à se faire.

Clara Tomasini

Commentaires

Chère Clara, je ne sais où se situent vos ambitions professionnelles mais avant d'avoir quelques propos convenus ou quelques raccourcis que certains de vos aînés peuvent parfois utiliser avec trop de facilités prenez le temps d'aller à la rencontre de ceux dont vous voulez et c'est légitime, parler, celà éviterait quelques erreurs d'appréciation mais il se peut que celà n'ait guère d'importance.L'affaire Florence Cassez est avant tout la douleur d'une famille entière et une véritable injustice. Je n'ai nul besoin de cette triste affaire pour aller à la rencontre de mes concitoyens.Quant à marcher...Cordialement. Thierry Lazaro

Écrit par : Thierry Lazaro | 25/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu