Avertir le modérateur

24/03/2009

Ces fortes têtes qui nous font défaut

hoarau.jpg
Depuis la disgrâce de David Trézeguet, les grands attaquants capables de jouer de la tête ne sont pas légion en équipe de France. La sélection du parisien Guillaume Hoarau rompt avec une longue période de disette pour les amateurs de grand échalas.

«Il a vraiment du potentiel dans le jeu aérien. » Avant même de l’avoir convoqué chez les Bleus, Raymond Domenech avait assigné à Guillaume Hoarau le rôle ingrat de « grand » de l’équipe. Si l’attaquant du PSG remplace numériquement Nicolas Anelka, blessé, il inaugure presque un poste inconnu en équipe de France : celui de l’attaquant de plus d’1m90 capable de jouer en pivot.

Ces dernières années, les adversaires de l’équipe de France ont souvent utilisé cette arme relativement peu élégante mais souvent efficace. Après les tchèques et leur précurseur Jan Koller (2m02), les Autrichiens nous ont infligé le fin Marc Janko (1m96) et son but assassin de Vienne avant que les Serbes ne nous fassent découvrir le subtil Nikola Zigic (2m05).

La sélection de Guillaume Hoarau (1m92) aura donc au moins le mérite d’offrir matière à réflexion sur le thème « les grands bourrins savent aussi jouer avec leurs pieds ». « Il fait parfois des gestes techniques incroyables qui peuvent être intéressants pour l'avenir de l'équipe de France» rappelait d’ailleurs le sélectionneur français.

Le bilan du numéro 9 du PSG semble donner raison à Raymond Domenech. Sur les quinze buts inscrits par l’attaquant réunionnais cette saison, 6 l’ont été du pied droit, 4 du pied gauche et 5 de la tête. Paradoxalement, le toulousain André-Pierre Gignac (1m86) a été moins complet. La totalité de ses 17 buts cette saison ont été marqués du pied droit.

Le remplaçant de Nicolas Anelka chez les Bleus a donc un jeu à contre-emploi. En plus d’un parcours atypique. Car comme aucun autre international français depuis Laurent Robert, Guillaume Hoarau a appris le football à St Pierre de la Réunion (voir vidéo).

On lui souhaite un destin en bleu plus durable que son prédécesseur réunionnais aux 9 sélections (1 but) sous le maillot bleu.

Jean-Baptiste Renaud

15:23 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu