Avertir le modérateur

27/11/2009

Alain Dolium : le bon coup de com’ de Bayrou

Noir, issu d’un quartier difficile de la banlieue parisienne, penchant plutôt à gauche… Le nouveau candidat du MoDem aux régionales en Ile-De-France répond en tout point aux exigences politiques de l’air du temps. Un peu louche ?

alain-dolium-198x300.jpg

« Vous êtes candidat pour le MEDEF en Ile de France… » Hier soir, la langue d’Arlette Chabot a fourché sur France2 dans son émission A vous de juger. Fou rire sur le plateau : Christine Boutin est hilare. Le nouveau candidat du MoDem en Ile de France pour les régionales est plutôt gêné mais rectifie de lui même la faute.



Inconnu du grand public, il sait qu’il doit se faire connaître : pour cela, rien de plus efficace qu’une bonne vieille tournée médiatique, chapeautée par son mentor en politique : François Bayrou. Pour le moment sa biographie sur Wikipédia (bible pour chaque internaute, à la recherche d’infos précises) est bien pauvre… Il n’y a pas de soucis à se faire, sa page devrait rapidement fourmiller d’infos, susceptibles d’éclairer de 1000 façons le nouvel animal politique.

Mais qui est t-il, au juste ? Militant MoDem dans le Val de Marne depuis seulement 2 ans, ancien chef d’entreprise, il espère créer la surprise face à Jean Paul Huchon (PS), Valérie Pecresse (UMP) et Cécile Duflot (Verts). Autant dire, une gageure. Difficile de croire à cette thèse : comment un inconnu peut il rafler la place de président d’une des plus grosses régions de France ? Certains répondront par un contre-exemple : Obama. Inconnu des américains, 8 mois avant de travailler dans le bureau ovale, il est aujourd’hui, un des hommes le plus puissant. Comparaison n’est pas raison.

D’ailleurs, le plan com’ de François Bayrou est bien ficelé : depuis plus d’une semaine, toute la presse titre sur « l’Obama à la Française » Une belle campagne de com’, servie par une couverture médiatique exemplaire, comme le note Laurent de Boissieu, journaliste politique à La Croix sur son blog. C’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures recettes : Comment attirer l’attention des gens sur un inconnu ? Tout simplement en faisant appel à un symbole populaire, connu de tous (Obama) et surtout en surfant sur l’air du temps (diversité, valorisation du civil dans le monde politique…)

François Bayrou, invité de la matinale de France Inter cette semaine, justifie le choix de Dolium, mieux il le vend tel un bon produit : « il peut combler le gouffre qui existe entre les citoyens et le pouvoir » Difficile de douter, a priori, de ses compétences politiques. Tout de même son profil est « chargé » donc signifiant : noir, d’origine antillaise, a vécu quelques années en Guadeloupe. Non issu des rangs de l’ancienne UDF (plutôt au centre-droit), il penche plutôt à gauche (il a révélé à Jean Michel Apathie sur RTL qu’il avait voté Jospin en 2002 et Royal en 2007) Il assure qu’il connaît le problème des quartiers difficiles puisqu’il y a vécu… Rien que cela.



S’il n’était pas humain, on pourrait croire à un pur produit de l’industrie politique, une marque déclinable à l’infini… Ne connaissant que très peu les arcanes du pouvoir, François Bayrou estime qu’il pourra insuffler un air nouveau. Le ratage de l’intégration politique de Véronique Vasseur, ou encore de Bernard Laporte au gouvernement démontre que le monde politique accueille a bras ouverts les « extérieurs »… Seul problème, les greffes généralement, ne tiennent pas dans la durée. Alain Dolium pourrait peut-être faire mentir cet adage.

Thibaut Mougin

11:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu