Avertir le modérateur

27/11/2009

Bayern: Hoeness, trente p'tits tours et pis s'en va


Ulrich,"Uli" de son petit nom, tire sa révérence. Après trente ans de bons et loyaux services, le manager du Bayern de Munich prend sa retraite. "Un Uli Hoeness ne laissera jamais tomber le Bayern, même si je dois m'occuper de la pelouse du stade"a-t-il un jour déclaré.

 

Les pieds d'Hoeness  ont vu le jour le 15 janvier 1952 à Ulm, en Allemagne.

 

hoeness-schulbank-11489369-MBQF-1234348495,templateId=renderScaled,property=Bild,height=170.jpg Udo Lattek (photo), entraîneur au Bayern de Munich, repère en 1970 le jeune à la tignasse de lion. Il lui offre un poste d'attaquant et 250 matchs de Bundesglia. Pas radin, Hoeness inscrit 86 buts entre 1970 et 1979 (statistiques ici)... et passe son bac en 1971. A l'époque où l'Allemagne était double, il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs ouest-allemands.

 

 

 

 

31814-134423_DEU_FUSSBALL_BL_MOENCHENGLADBACH_FRA13745c1f788d2fc.jpg

 

 

 

En 1972, le survêtement collant est l'uniforme des footeux.

 

 

 

 

 

 

images.jpgLe joueur monte petit à petit en grade jusqu'à parvenirà la Mannschaft (sélection nationale allemande).Ce qui lui permet de remporter avec son équipe le Championnat d'Europe des Nations en 1972.

 

 

 

 

 

Deux ans après, c'est la la Coupe du monde. En finale contre les Pays Bas, il provoque un pénalty en faisant une faute sur Johan Cruyff (résumé du match avec photos ici).

 

 

Ce furent les années fastes, avec trois Coupes d'Europe des clubs champions qui suivent en 1974, 1975 et 1976. (ci-dessous, video du match RFA-Suède 1974)

 



 

49_picture_shortinfo.jpgLa même année, lors de la finale de l'Euro, il rate un but décisif, et laisse gagner la Tchécoslovaquie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Uli Hoeness_1970.jpg

Lors de la Ligue des champions contre Leeds United en 1975, il se blesse au genou. Il ne s'en remettra jamais totalement. Il joue quelque temps dans l'équipe de Nuremberg, mais les douleurs continuent. Il raccroche les crampons à 27 ans.

 

 

 

 

 

 

images-4.jpg

 

Si sa carrière de joueur est terminée, celle de manager et de papa commence.

 

 

 

 

 

Il devient manager général du Bayern de Munich en 1979. Le club n'emploie une dizaine de personnes à la fin des années 1970 et a un chiffre d'affaires  de 6 millions d'euros,  résultat digne d'une PME, et 3,5 millions d'euros de dettes. Hoeness va en faire une multinationale. L'homme de terrain se transforme en businessman.Une des premières mesures économiques prise par le manager est de signer un contrat avec la marque automobile Magirus-Deutz.

images-10.jpg

 

En trente ans, Le Bayern a bien changé grâce à l'action de son plus grand fan (qui perd ses cheveux et prend un peu de ventre): "Tout ce que je fais, c'est pour le Bayern, pas pour moi". Multipliant les partenariats avec des grandes marques comme Adidas, Audi ou Volkswagen ou avec une marque de saucisses, dont il assure lui même la production à Nuremberg. Aujourd'hui le Bayern génère 300 millions d'euros de CA, ce qui en fait l'un des plus prospères au monde. "C'est un génie, ce club est son enfant", insiste Ottmar Hitzfeld, entraîneur légendaire du Bayern.

 

images-9.jpg Uli Hoeness reste éternellement amoureux du club qui l'a vu vieillir.  Il participe aux fêtes de fin d'année de clubs de supporteurs, chouchoute son Ribéry et s'emporte dès qu'on critique le Bayern.

 

 

 

 

Les supporters allemands se souviennent sans doute de ces images montrant un Uli Hoeness un peu... éméché

 

images-7.jpg

 

 

Le manager se retire mais pas forcément au moment où le club va le mieux. Jürgen Klinsmann a été licencié après huit mois cahotiques et une saison sans le moindre trophée. Le nouvel entraîneur, Van Gaal, recruté cet été, présente un bilan encore plus mauvais que son prédecesseur. Les Brésiliens Lucio et Ze Roberto sont partis, et Mario Gomez n'a pas encore convaincu. Notre Uli Hoeness lâche la présidence mais son histoire d'amour avec le Bayern est loin d'être terminée. Lui-même le dit: "Un Uli Hoeness ne laissera jamais tomber le Bayern".

 

Pour voir un documentaire en anglais retraçant le parcours d'Uli Hoeness, cliquer ici

La Carrière d'Uli Hoeness en chiffres, ici

Marie Giffard

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu