Avertir le modérateur

27/11/2009

Eglise catholique et pédophilie : le rapport qui accable

Eglise640.jpg

Le Diocèse de Dublin a passé sous silence des centaines de violences sexuelles

Sept cent pages accablantes. Un rapport d’enquête officiel a été remis jeudi au ministre de la justice irlandais sur l’attitude du diocèse de Dublin face à des centaines d’abus sexuels commis par des prêtres entre 1975 et 2004. Mutisme et cécité, tel a été le credo de l’Eglise catholique irlandaise pendant près de trente ans. Un scandale qui entache une fois de plus l’image de l’Eglise catholique.

"Garder le secret, éviter le scandale, protéger la réputation de l’Église et préserver ses biens". Voilà en substance ce à quoi s’est attelée l’Eglise catholique irlandaise pendant une trentaine d’années. Le rapport remis jeudi au ministre de la justice irlandais met en lumière le mutisme du Diocèse de Dublin face à des centaines de violences sexuelles commises entre 1975 et 2004 sur des enfants. Quatre archevêques sont particulièrement mis en cause pour avoir couverts au total 46 prêtres coupables de 320 abus. La police irlandaise (la Gardai) est quant à elle accusée d’avoir fermé les yeux, estimant que les plaintes déposées à l’époque ne relevaient pas de sa compétence.

Scandales à répétition

L’archevêque de Dublin, Diarmuid Martin, a présenté ses excuses aux victimes tout comme le gouvernement qui a reconnu les défaillances de l’Etat. Des excuses qui ne parviendront sûrement pas à calmer les esprits tant les scandales s’enchaînent. Un précédent rapport remis en mai 2009 expliquait, en 2600 pages, comment des enfants avaient été abusés pendant près de 60 ans dans les institutions catholiques d’enseignement. Alors interrogé par LaVie, Eamon Maher, chercheur irlandais, expliquait que c’était «sans doute le moment où l'Eglise catholique a  (eu) la pire image de son histoire»

Le tabou qui a longtemps régné sur le sujet a commencé à s’effriter à la fin des années 80. En 1993 s’ouvre aux Etats-Unis le procès retentissant d’Edward Pipala, un prêtre américain accusé d’avoir violé des dizaines de garçons. Il faudra attendre 2002 et Jean-Paul II pour que l’Eglise s’exprime sur le sujet. L’ancien pape convoque à l’époque un sommet extraordinaire avec les cardinaux américains ébranlés par le scandale de l’ancien prêtre de Boston, John Geoghan. Le Canada n’est pas en reste. En 2003, les Amérindiens se constituent partie civile et intentent un procès à l’Etat. Accusé d’avoir indirectement fait subir à des milliers d’enfants des violences sexuelles dans les pensionnats d’assimilation, l’Etat canadien devra verser des réparations.

Voir le reportage de France 24 http://www.france24.com/fr/20091126-irlande-nouveau-rappo...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu