Avertir le modérateur

27/11/2009

droit au logement opposable : sans toit, ni réelle loi

sansabri7.jpg

Malgré une loi ambitieuse, celle du droit au logement opposable; la réalité nécessite une 2e édition de la «Nuit solidaire». Plusieurs grandes villes de France se mobilisent contre les difficultés de logement. Quelques chiffres: un Français sur six est mal logé. Plus de la moitié de la population craint de se retrouver à la rue.

Les Enfants de Don Quichotte avaient secoué le pommier politique en plantant ses tentes sur le canal Saint-Martin à Paris, hiver 2006.



Le 5 mars 2007 la pomme tombe, elle s’appelle loi Dalo, comprendre loi sur le Droit au logement opposable.
Sur le papier, l’Etat garantit un toit pour tous. Au menu, toute personne peut déposer un recours pour obtenir un logement si elle ne peut le faire elle-même. Elle prévoit également la construction de nouveaux logements sociaux et l'interdiction d’expulser une famille sans proposer un relogement.

Début 2009, la situation n’est pas au beau fixe. Des familles mal-logées campent déjà depuis quelques semaines rue de la banque à Paris, elles seront expulsées quelques mois plus tard. Les demandes et recours sont nombreux et les attributions de logements prennent du temps. Moins de la moitié de ses recours ont abouti (tous les détails des recours). Les associations ne sont pas en reste. Elles ont brièvement occupé les locaux du secrétaire d’Etat au logement, Benoist Apparu, pour dénoncer l’inefficacité de la loi Dalo, trois ans après son adoption.

En pleine trêve hivernale (du 1e novembre au 15 mars), le comité de suivi de la loi, chargée de sa bonne mise en oeuvre, a demandé de réquisitionner les immeubles vides. Il s’agit d’attribuer des logements vacants depuis 18 mois, pour un bail d’un an renouvelable, aux personnes non-logées, mal-logées ou risquant l’expulsion. L'association DAL explique que cette loi existe déjà : "l’ordonnance de 1945, ce document expose les différentes étapes de la procédure d'attribution d'office et les responsabilités des différentes administrations dans sa mise en œuvre. Il vise à informer les administrations et les Maires des moyens de relogement, dans le parc des logements vacants, des personnes touchées durement par la crise du logement. Aujourd'hui, les administrations ignorent tout de cette disposition."

Photo : 2006, les Enfants de Don Quichotte ont voulu rendre visible le problème des sans abri.

2e Nuit solidaire : ça se passe où?
Paris: Place de la Bastille, 18h
Lille: Place de la République, 18h
Marseille: Cours Julien, 18h30
Cahors: Mairie de Cahors, 18h
Lyon: Place des Terreaux, 17h
Tarbes: Place Marcadieu, 18h
Strasbourg: Place Kléber, 18h
Avignon: Porte de la République,18h

Julie Lallouët-Geffroy

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu